Thématique : Écosystèmes et environnement, Espèces pêchées ou élevées, stocks, Innovation, Pathogènes, maladies, parasites, nuisibles, Techniques de pêche ou de cultures marines | Localisation : Bretagne Nord, France, Manche et Mer du Nord | Filière : Aquaculture, Conchyliculture

Projet financé par...

  • Union Européenne – FEAMP
  • Région Bretagne

Contexte

Le GIE (Groupement d’Intérêt Economique) de la Rade de Brest est un groupement d’entrepreneurs spécialisés dans le secteur d’activité de l’aquaculture en mer.
Les blooms planctoniques, de plus en plus fréquents en Rade de Brest, bloquent l’activité des entreprises pendant des périodes de plusieurs semaines.
Le projet d’unité collective de traitement de l’eau de mer aura pour objectif de mettre à l’abri les membres du GIE, et de leur permettre de poursuivre leur purification même pendant les alertes planctoniques.
Le GIE de la Rade de Brest regroupe les adhérents suivants :
– Sarl de Keraliou, Port de Keraliou, Plougastel Daoulas, 15 ETP
– Earl Jean Le Moal, Pors Beach, Logonna Daoulas, 9,5 ETP
– Sarl Huitres de Rostellec, Rostellec, Crozon 2 ETP
– Earl Huitres Kervella, 80 Prad Treguer, Plougastel Daoulas, 3,5 ETP
– Gaec Celtigigas, Kersanton, Loperhet, 3 ETP
– Earl Coic Huitres et Coquillages, route de Renever, Logonna Daoulas, 2 ETP
– Earl Moules Le Moal, Pors Beach, Logonna Daoulas, 2 ETP
– SCO René Brest Les Huitres de Beg Ar Frout, La Palud, Taulé, 2 ETP

Le GIE de la rade de Brest est ouvert à l’arrivée de tout autre conchyliculteur expéditeur de coquillages disposant d’un site de purification sur la rade (déjà présent ou à venir) souhaitant intégrer la structure dans le cadre prévu par ses statuts.

Actions

Installation d’un système de traitement de l’eau de mer, sur le site de Keraliou à Plougastel-Daoulas, pour la rendre conforme à la réglementation et permettre l’alimentation de l’unité de stockage et purification pendant les périodes de fermetures planctoniques et bactériologiques.

1 / Fonctionnement normal (Ne concerne pas le projet) : Eau de mer pompée en rade conforme. – usage classique des installations du GIE :
– L’eau pompée en mer alimente directement les bassins de purification dans lesquels sont disposés les coquillages
– La purification est assurée par un micro-bullage en entrée de l’ensemble des bassins.
– Le maintien de la qualité de l’eau dans le temps est assuré par un procédé de type écumeur qui enlève les déchets apportés par la purification des coquillages.
– Les équipements sont en mesure de traiter à minima en 24h l’ensemble de la masse d’eau des bassins et des stockages, étant précisé que le tonnage maximal de coquillages est de 20 tonnes pour 12 bassins.

2/ Situation dégradée (Concerne le projet) : Eau de mer pompée en rade non conforme (bloom planctonique ou contamination bactériologique et fermeture de zone) :
– L’eau non conforme pompée en mer alimentera une réserve tampon
– Elle sera traitée pour la rendre conforme à son usage pour la purification des coquillages
=> Un filtre à sable permettra d’abord d’éliminer les plus grosses particules en suspension en aval de la pompe de transfert.
=> Un ensemble de microfiltration à poches de 15 microns permettra de supprimer les particules en suspension les plus fines, notamment les planctons toxiques.
=> Une lampe à ultra-violet détruira les virus et bactéries
=> Un refroidissement (éventuel selon la saison) maintiendra à une température de 12 °C
– L’eau purifiée sera ensuite envoyée vers les différents bassins de purification des coquillages
– L’ensemble sera mis sous abri (toiture et bardage bois)
=> Maintient à l’ombre et à l’abri du vent pour éviter le réchauffement inutile de l’eau préalablement refroidie et un développement planctonique dans la réserve d’eau sous l’action des UV.
– L’eau traitée sera analysée dans un laboratoire officiel pour apporter la preuve de l’absence de contaminant
– Les membres du GIE pourront alors redémarrer des activités de purification.
– Des moyens techniques seront mis en place pour permettre la manipulation aisée des coquillages
=> Chariot élévateur et cadres de stockage

Résultats

Le projet vise à protéger et sauvegarder les emplois existants :

  • 39 ETP regroupés dans le GIE Rade de Brest.
  • 1 ETP est prévu pour la maintenance des nouveaux équipements.