Thématique : Gouvernance et outils de gestion | Localisation : Bretagne Sud, France, Golfe de Gascogne, Nouvelle-Aquitaine, Pays de la Loire | Filière : Pêche, Pêche à pied, Pêche embarquée

Projet financé par...

  • SMIDAP – Syndicat Mixte pour le Développement de l’Aquaculture et de la Pêche en Pays de la Loire
  • Région Pays de la Loire

Contexte

Appel à projets SMIDAP

L’activité de pêche professionnelle en mer est de plus en plus contrainte par l’implantation de nouvelles activités en mer. Les surfaces cumulées des zonages environnementaux (Natura 2000), sites d’extractions de granulats marins, site d’énergies marines renouvelables et cantonnements de pêche représentent près de 75% de la surface de la mer régionale ligérienne. Ces contraintes s’exerçant sur la pratique des activités de pêche génèrent des conflits d’usages et, potentiellement, des pertes d’exploitation pour les entreprises de pêche.

Conçu pour répondre à l’éVALuation des activités de PEche au regard des Nouvelles Activités (VALPENA), ce projet répond à l’impératif de fourniture de données explicites pour la réduction des conflits d’usages et un partage de l’espace marin équitable et respectueux.

Objectifs

Cartographier les activités de pêche professionnelle dans l'espace et dans le temps

Actions

La méthodologie d’acquisition des données VALPENA comporte deux étapes de restitution/validation des résultats. La première consiste en l’envoi à chaque patron pêcheur d’une carte retraçant son activité sur l’année. La seconde, réalisée dans chaque port de la région, est une restitution collective des résultats des enquêtes. A chaque étape de la restitution, les professionnels peuvent indiquer si les périodes d’utilisation des engins ou de captures des espèces leur semblent exactes, et surtout si les zones correspondantes leur semblent justes. En l’absence de corrections, les données sont validées et mobilisables pour des études.

 

Résultats

Le fort investissement des marins dans le développement de cet outil a permis de recenser largement l’activité de la flotte des Pays de la Loire : 82% de navires enquêtés en 2010 et 74% en 2011. Ce ratio permet de disposer de données représentatives sur l’activité de la flotte ligérienne et de disposer d’un état initial sur ces deux années.

La stratégie d’enquêtes pour la période 2013-2015 est basée sur un échantillonnage annuel de 30% de la flotte. 1/3 représentatif (métiers, zones géographiques) de la flotte est donc enquêté chaque année soit une mise à jour complète des données tous les 3 ans.

Ce rythme permet d’inscrire VALPENA dans une réelle logique d’observatoire, c’est-à-dire une observation sur le long terme. Ce principe permettra de gommer la variabilité interannuelle inhérente à l’activité de pêche et d’observer les évolutions de l’activité face aux nouvelles contraintes qu’elle subit.

La démarche VALPENA initiée par le COREPEM en Pays de la Loire a été étendue à d’autres régions depuis 2012. D’autres comités des pêches ont en effet manifesté leur intérêt et ont adhéré à ce projet : Bretagne (2012), Nord Pas de Calais – Picardie (2013), Basse Normandie (2014), Haute Normandie (2014).

Un Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS VALPENA) a donc été fondé début 2014 regroupant ces comités des pêches et des structures partenaires : Université de Nantes, CNRS, Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins, Organisations de Producteurs (OP Les Pêcheurs de Bretagne, OP Vendée) notamment.