Thématique : Espèces pêchées ou élevées, stocks | Localisation : Bretagne Nord, France, Manche et Mer du Nord | Filière : Aquaculture, Conchyliculture

Projet financé par...

  • Union Européenne – FEAMP

Problématique

Ce projet s’inscrit dans une stratégie à long terme de la profession conchylicole pour restaurer les bancs naturels d’huîtres plates en Bretagne. Ce afin d’améliorer le captage naturel de l’espèce et de permettre à nouveau l’élevage de l’huître plate sur l’estran, dans une démarche de diversification des activités conchylicoles.

Contexte

L’huître plate Ostrea edulis est une espèce endémique, emblématique des côtes européennes. Cultivée historiquement en France, elle a subi plusieurs épisodes de mortalités dans les années 70, entraînant un fort déclin de l’espèce. En parallèle, l’huître creuse Crassostrea gigas, majoritairement cultivée aujourd’hui est également sujette à des crises de mortalités massives, mettant en difficulté la profession.

Pour répondre à ces enjeux et diversifier les productions conchylicoles, plusieurs acteurs œuvrent pour restaurer des bancs naturels d’huîtres plates en Bretagne-Nord. Dans la continuité des projets PERLE (2011-2014) et PERLE II (2016-2020), le projet ARCHE vise à améliorer la reproduction de l’huître plate en milieu contrôlé afin de produire des familles d’intérêt, en matière de rusticité (survie et croissance), testées en mer.

Le CRC Bretagne-Nord dispose d’un Centre technique conchylicole, basé à Lampaul Plouarzel (29), dédié à la reproduction de l’huître plate et à des expérimentations en milieu contrôlé.

Objectifs

Actions

Plusieurs axes de travail sont prévus dans ce projet :

  • le déclenchement et la maîtrise de la maturation des géniteurs
  • la synchronisation de la libération des gamètes
  • la production de familles d’huîtres plates sous protocoles
  • la création de mini-récifs, ensemencés en écloserie puis transférés en mer pour le suivi des familles
  • des actions de communication autour du projet

Résultats

  • Quels sont les résultats ?
  • Qu’est-ce qui a changé avec ce projet (après les résultats) ?
  • Quelles sont les perspectives ?

2020.06.03_fiche com projet ARCHE