Thématique : Écosystèmes et environnement, Innovation | Localisation : Bretagne Nord, France, Manche et Mer du Nord | Filière : Pêche

Projet financé par...

  • Union Européenne – FEAMP
  • Région Bretagne

Problématique

L’image contient peut-être : texte qui dit ’FIL&FAB BREST’

Contexte

En France, les filets de pêche usagés n’ont aucune revalorisation. Ils sont enfouis, incinérés ou envoyés à l’étranger pour être recyclés. Au-delà de nos frontières, la réelle traçabilité de ce déchet est inconnue, donc le recyclage incertain.
C’est pourquoi, en septembre 2015, les designers de Fil & Fab ont décidé d’agir pour proposer des solutions concrètes. L’objectif était d’imaginer une seconde vie à ces filets. Depuis 3 ans, Fil & Fab développe la première filière française de recyclage de filets de pêche usagés, en partenariat avec des acteurs du territoires (structures privées, publiques, fondations), des étudiants et des citoyens engagés.

Fil & Fab a été créée dans l’unique but de proposer une solution concrète liée à une problématique locale. Au départ, c’était un projet d’étudiants designers mais qui a très vite révélé un potentiel territorial et économique beaucoup plus fort. C’est pourquoi les co-fondateurs ont décidé d’en faire une entreprise sociale qui permettra de rassembler le territoire et ses acteurs afin de co-construire cette première filière française de recyclage.
Fil & Fab a également généré de la sympathie auprès du tissu local par des évènements participatifs tels que BREST 2016, une découpe solidaire ou divers événements avec la ville de Brest. L’objectif de ces présences événementielles était également de sensibiliser au « faire ensemble » auprès du public. En outre, montrer que nous pouvons répondre à une des plus grandes pollutions portuaires et maritimes et devenir une action exemplaire pour les autres territoires. Aujourd’hui Fil & Fab est invité à différents événements nationaux, notamment aux We love Green 2018 ou le Paris Design Summit 2019, pour témoigner de la création d’une nouvelle filière de recyclage.

Nous travaillons actuellement avec les acteurs portuaires du Conquet, le Parc Naturel Marin d’Iroise et la Région Bretagne afin de mettre en place une collecte responsable des filets de pêche usagers dans les ports.
En partenariat avec une structure d’insertion sociale locale, Les Genêts d’or (atelier basé à Guipavas), nous établissons le démantèlement des filets. Cette étape consiste à séparer les cordages des filets et les couleurs. Cette matière est broyée, et devient une matière première composée à 100 % de nylon (PA-6.12 pour être précis).
Accompagné de laboratoires et d’entreprises locales et/ou françaises, Fil & Fab a développé son propre savoir-faire industriel pour la fabrication de plaques composées à 100 % de filets de pêche recyclés. Il faut savoir que chaque plaque est unique. A partir de ces plaques, en tant que designer nous développons des produits pour le marché de la décoration (prémium/haute gamme) dans le respect des valeurs du design éthique et durable.
Nos partenariats (actés ou en cours de réflexion) nous portent à innover dans le domaine de la plasturgie BtoB. C’est pourquoi nous nous positionnons comme revendeur d’une matière rare, ou à la quantité limitée, sous l’état de petit fibre (granulés) qui pourra être intégrée dans différents marchés cibles.

Actions

Pendant 2 ans, Fil & Fab a pu identifier les besoins pour mettre en place cette filière. C’est pourquoi l’entreprise souhaite investir dans :

1 / Un broyeur/déchiqueteur qui permettra de créer la nouvelle ressource.

Ce type de broyeur, à 3 arbres ou 4 arbres, est utilisé pour déchiqueter les nappes de filets en taille moyenne de 3 cm.
Nous avons testé plusieurs broyeurs avec différentes entreprises européennes (2,3 et 4 arbres) ce qui a permis de déterminer l’outillage le plus optimisé pour répondre aux besoins du broyage des nappes. Son débit est prévu à 100 > 200 Kg /h.

2 / Une ligne de nettoyage/granulation a été identifiée pour séparer les autres éléments (hors filets de pêche) et les granuler.

Cette ligne sera composée :
– d’un séparateur à friction et/ou d’un sécheur mécanique, granulation,
– d’un équipement de pilotage de la matière.
Différents types de lignes vont être testés durant le premier semestre 2019. Une ligne de nettoyage/granulation nous permettra de créer un produit semi-fini (granulé) qui pourra être mis sur le marché de la plasturgie.

3 / Des études de mise en production et de pilotage industriel, afin de mettre en place cette chaine de production et cibler le process.

Un suivi mensuel de demi-journée et un accompagnement test R &D/investissement est demandé.
La création d’une nouvelle filière demande des compétences et expériences que les membres fondateurs n’ont pas. C’est pourquoi, Fil & Fab souhaite financer un accompagnement de spécialistes pour établir la bonne méthodologie industrielle afin de mettre en place cette filière de recyclage.
Cet accompagnement se déroulera sur 7 mois et comprendra :
– Une période de validation de tout le process ciblé (machine, gestion de production, investissement).
– La mise en place du contrôle qualité.
– L’accompagnement de la normalisation de nos produits, la prise en compte des besoins industriels des prospects et les compétences pour y répondre.
– L’accompagnement à l’installation de l’activé dans un local de 200 m².

Résultats

  • 1 entreprise créée
  • 3 ETP créés au sein de Fil & Fab, 1 poste commercial et 1 chargé de production en 3 ans.
  • Tonnage de filets de pêche recyclés et vendus : les objectifs sont aujourd’hui estimés à 50 T dès la deuxième année et entre 100 T et 130 T la 3ème année, soit l’équivalent ¼ du gisement régional en 3 ans.

=> Site internet de Fil&Fab